Chaque année, les pères du monde entier sont fêtés et reçoivent un cadeau de leurs enfants ou de leur femme. Le coffret de rasage est un des cadeaux les plus appréciés. Tout pour un rasage de qualité en une seule boite, afin que les pères puissent prendre soin d'eux.

Pour la fête des pères, nos clients aiment bien offrir les coffrets cadeaux. Voici notre coffret cadeau le plus populaire: le coffret « Rasage Classique » Deluxe - El Fidel Néo

Coffret cadeau « Rasage Classique » Deluxe - El Fidel Néo

 

Decouvrez tous les coffrets cadeaux ici.

Posted in Produits de rasage By Geekdandy

Y'en a marre des coupures en se rasant !

mardi 20 mars 2018 16:14:56 Europe/Paris

Se raser est une pratique courante, nécessaire mais délicate. Le rasoir, quel qu’il soit, doit pouvoir être manié correctement afin de ne pas agresser la peau. Cela demande une certaine souplesse du poignet, notamment pour l’utilisation des rasoirs de sécurité – rasoirs bien efficaces mais tellement tranchants que nous les déconseillons pour les débutants.  Mais se raser requiert également la connaissance de quelques astuces pratiques. L’application de ces conseils devraient permettre à la peau d’être pleinement préparée afin d’accueillir la lame de rasoir. Celle-ci pourra donc glisser correctement afin de produire un rasage lisse et doux.

 

Avant même de penser aux instruments de rasage, il est essentiel de préparer le destinataire de ces instruments : la peau ! En effet, c’est bien elle qui subira toutes les maladresses qui pourraient survenir durant le rasage, c’est donc elle qui doit être préparée afin de pouvoir accueillir au mieux les produits et instruments de rasage. Plusieurs facteurs entrent en jeu afin de prendre soin de votre peau : le moment que vous choisissez pour vous raser, les instruments et produits, les manières de faire, etc. Ce sont ces points que nous allons aborder dans cet article, afin de vous préparer au mieux à faire face à cette pratique courante qu’est le rasage.

 

Le meilleur moment de la journée pour se raser reste de toute évidence le matin. De toute évidence, car il s’agit d’une opportunité pour adoucir la peau et la débarrasser des impuretés qui ont pu naître durant la nuit. L’eau chaude engendre une ouverture des pores et rend alors les poils plus souples. Cela facilitera le passage de la lame. Après avoir mouillé votre visage et avoir donc nettoyé votre peau, il est ensuite important d’appliquer une huile de rasage, une crème ou une lotion « pré-rasage » afin d’éliminer le potentiel excès de sébum, les éventuels points noirs et les cellules mortes. Une fois ce second nettoyage terminé, rien de tel qu’un agréable rinçage à l’eau tiède afin de maintenir les pores ouverts.

 

Vient alors l’heure de passer au rasage à proprement parler. Beaucoup pensent qu’il n’est pas nécessaire de s’encombrer d’un savon, d’une crème, d’une huile ou d’une mousse de rasage. C’est cependant un tort que de passer outre cette étape. Utiliser un blaireau permettra une application uniforme du produit de rasage sur toute la zone à raser. De plus, le blaireau possède des vertus relaxantes pour la peau et permettra une meilleure coupe des poils. Il est toujours conseiller de laisser le produit reposer un instant, afin de lui laisser le temps de bien pénétrer le système pileux.

 

Bien entendu, une fois cette étape passée, il est l’heure de penser à son instrument de rasage : le rasoir. De quel type et de combien de lames il dispose importe peu dans cet article. Ce qui est important, en revanche, c’est de vous rappeler à quel point il est recommandé de se raser avec des lames propres et de raser dans le sens du poil et non pas, comme beaucoup le font parfois pour une meilleure coupe, dans le sens contraire. Certes, ce dernier permet de raser de plus près mais les poils repousseront beaucoup plus vite, et cette méthode engendre un grand risque de voir apparaître des poils incarnés, des rougeurs voire même des boutons. Le passage de la lame sur la peau doit se faire en douceur, plus vous irez rapidement, plus vous devrez repasser sur les mêmes zones et cela accentuera les rougeurs et apparitions de boutons.

 

Durant le rasage, il convient de rappeler que votre instrument de rasage doit être rincé régulièrement. Entre deux gestes, il est important de rincer – même brièvement – le rasoir, afin qu’il élimine le surplus de poils qui se sont glissées entre les lames.

 

Toutes les zones ont été coupées et entretenues, il s’agit alors maintenant de rincer le visage et de se débarrasser des restes de mousse ou crème et des quelques poils rasés qui peuvent tenir bon sur la peau. Là où l’eau chaude permettait aux pores de s’ouvrir, c’est l’eau froide qui permettra à ceux-ci de se resserrer et de boucler votre rasage proprement. Pour sécher cette peau humide, rien de tel qu’une serviette sèche qui viendra tapoter délicatement la peau.

 

Votre peau est douce et lisse, enfin. Ce n’est pas pour autant qu’elle est soignée. Appliquer un baume après-rasage ou une crème hydratante afin d’adoucir une dernière fois la peau est une bonne manière de terminer le processus de rasage en prenant grand soin de sa peau. Votre peau est désormais hydratée, protégée et apaisée. Il est déconseillé de faire usage de lotions après-rasage parfumées. Bien que leur senteur soit agréable, ce genre de produits conserve les bactéries présentes sur la peau et ne permettent pas une bonne hydratation.

 

Bref, il n'y a pas de formules magiques pour éviter de se couper en se rasant, ni de miracles. Mais il existe bien quelques petites habitudes qui, une fois mises en pratique, réduiront l'apparition de coupures, rougeurs et autre bobos et vous rendront satisfaits de votre rasage du premier coup ! 

 

Posted in Conseils Rasage By Ornella Schillaci

Le blaireau ou la brosse de rasage : Késako ?

vendredi 28 juillet 2017 15:44:13 Europe/Paris

Beaucoup pensent que le rasoir est un outil suffisant pour s’adonner au plaisir du rasage et obtenir une expérience optimale. Cependant, un rasage efficace et agréable nécessite également d’autres accessoires. 

 

La brosse de rasage, appelé également « blaireau », représente un ustensile très souvent oublié et pourtant important. Notre CEO, Pierre de Nayer en parle :

 

 

La brosse de rasage a plusieurs usages. Premièrement, elle doit permettre la fabrication d'une mousse suffisamment humide que pour contribuer au ramollissement du poil et suffisamment fine que pour permettre une lubrification optimale. Deuxièmement, elle permettra l'application aisée de la mousse qui vient d'être créée. Troisièmement, travaillée correctement, elle va permettre aux poils de se relever, se présentant ainsi plus facilement pour la coupe au rasoir. Enfin,  elle contribuera à une bonne exfoliation, permettant à la peau d’être douce, saine et lisse.

 

Il existe plusieurs types de blaireaux. En entrée de gamme, vous trouverez la brosse de rasage de base, souvent réalisée à partir de poil de sanglier. Ces poils sont plus gros à la base, plus rugueux, et retiennent beaucoup moins l’eau.

 

Il y a ensuite les brosses de rasages réalisées en fibres synthétiques tels que, notamment le nylon. Il est également possible de trouver des brosses de rasage mixtes,c’est-à-dire alliant poils de sanglier et fibres synthétiques.

 

Enfin, certains fabricants proposent également des blaireaux fabriqués en fibres naturelles végétales. L’objectif est ici de proposer des fibres naturelles non animales. Ces brosses de rasages sont dites végétaliennes.

 

Et puis il y a la brosse de rasage en… blaireau. Le nec  plus ultra de l’amateur de rasage de qualité !Le poil de blaireau est un poil dont la structure est telle qu’il retient particulièrement bien l’eau. De tous les poils d’animaux envisageables, c’est même le poil de blaireau qui retient le plus d’eau.

 

On distingue généralement 3 niveaux de qualité : la qualité « « Pure badger», la qualité  « best badger » et la qualité « Silvertip Badger ».  Certains toutefois préfèrent une hiérarchie à 4 niveaux : ils font alors la distinction entre le « Super badger » et le « Silvertip badger ». Certains fabricants très renommés, comme la célèbre marque Plisson, vont même au-delà du Silvertip et proposent de l’ « Extra Silvertip Badger ». Dans cette catégorie de blaireaux de Luxe, on trouve certains blaireaux à près de 1000 € pièce.

 

Les blaireaux de type « pure badger » sont faits à partir des poils provenant principalement du ventre du blaireau. Ces poils, de couleurs diverses, plus épais, de longueur variable et plus dures, couvrent 55 à 60 % de la peau du blaireau.  On les taille pour les mettre à dimension de la brosse de rasage.

 

Les blaireaux de type « Best Badger » sont des blaireaux réalisés à partir des poils de meilleure qualité souvent en provenance du dessus de l’animal, représentant à peu près 20 à 25 % de la superficie de la peau de l'animal. Les poils sont plus doux permettent une rétention d'eau légèrement grande. Tout comme les brosses de rasage de type « Pure Badger »,  les poils sont taillés aux extrémités.

 

Les brosses de rasage de qualité « Silvertip » sont faits avec les poils les plus fins et les plus doux du blaireau. On les reconnaît à l'extrémité naturellement blanche des poils (D’où leur nom « Silvertip »). Certains producteurs proposent des blaireaux d'une qualité encore au-dessus de. On les appelle les « extra Silvertip ». Dans ce cas les extrémités blanches des poêles sont plus longues et le poil apparaît plus noir. C'est bijou du rasage peuvent coûter jusqu'à 1000 $ par blaireau. Un blaireau de type Silvertip offrira une rétention d'eau inégalée permettant à l'amateur de rasage d'obtenir rapidement une mousse de haute qualité pour son rasage.

 

L’amateur passionné en quête du rasage parfait choisira probablement la qualité Silvertip.

 

Avons-nous fini le tour des accessoires de rasage ? Oui et non.  Pour bien sécher votre brosse de rasage, il vous faudra un support. Il en existe de toute sorte sur le marché. Chez Raz*War, nous vous proposons deux types de blaireaux: le Black Fiber et le Silvertip et mettons également à votre disposition un support pour brosse de rasage.

 

 

Posted in Nouvelles Conseils Rasage Produits de rasage By Ornella Schillaci

Crème à raser : Pourquoi l'utiliser ?

jeudi 18 mai 2017 11:37:39 Europe/Paris

Beaucoup pensent que la crème de rasage ou mousse de rasage sert principalement à atténuer la douleur qu’un rasoir peut provoquer sur la peau. Mais il existe d’autres raisons qui rendent la crème rasage indispensable afin de bénéficier d’une expérience de rasage optimale.

 

En effet, les trois principales raisons qui poussent toute personne à utiliser une crème de rasage sont les suivantes : tout d’abord, la crème permet que la lame puisse glisser plus facilement sur la peau et la lubrifier alors. Ensuite elle permet d’hydrater la peau et les poils, permettant donc de l’adoucir et faciliter le rasage.

 

Historiquement, les spécialistes indiquent que la crème de rasage date de l’année 3000 avant JC. Bien sûr, sa composition a évolué puisqu’à l’époque, elle combinait de la graisse d’animal et du bois alcalin. Jusqu’au début du 20ème siècle, la crème de rasage ne se présentait pas sous la forme habituelle que nous connaissons aujourd’hui. En effet, elle se présentait sous forme de sticks ou de barres. Ce n’est que plus tard que des tubes de rasage contenant des huiles de rasage et du savon liquide ont commencé à être commercialisés.

 

La crème à raser est souvent préférée pour sa praticité : sa texture est légère, le travail d’émulsion n’est pas aussi laborieux que celui que requiert un savon de rasage. Le blaireau est très souvent conseillé pour pouvoir appliquer la crème de rasage et  la faire pénétrer correctement. La mousse assouplit donc le poil grâce à sa mousse plus épaisse et plus riche permettant un rasage précis et en évitant les petites coupures. Beaucoup déconseillent cependant l’utilisation d’une crème à raser pour les peaux grasses puisque la crème est dejà elle-même suffisamment grasse. 

 

 

Posted in Nouvelles Conseils Rasage Produits de rasage By Ornella Schillaci

Et les Hipsters, alors ?

jeudi 13 avril 2017 10:59:56 Europe/Paris

Depuis quelques années, la mode est au look Hipster. Entendez par « Hipster » un terme faisant référence à une culture englobant des personnalités masculines et féminines anti-conformistes tant de par leurs idées que leur look. Chez les hommes, cette tendance hipster se traduit notamment par le port de la barbe relativement longue. Porter la barbe à la manière d’un hipster nécessite une certaine patience puisque celle-ci doit être longue et touffue, inconcevable donc de la raser régulièrement.

 

Il y a quelques années, les médias relataient la baisse du volume des ventes annuelles de plusieurs grandes marques de rasoirs. Ces mêmes médias remarquaient une évolution dans le monde du travail : en effet, il est désormais socialement accepté de se présenter au bureau sans avoir les joues glabres. L’expérience est certes différente pour chacun, il se peut que dans certains secteurs, il soit vivement recommandé de venir travailler rasé et que cette pratique soit en réalité un impératif pour l’entreprise. Cependant force est de constater que de moins en moins d’hommes apprécient le plaisir qu’est censé prodiguer le rasage. Bon nombre d’entre eux justifie cette répulsion avec les prix exorbitants des magnats du rasage.

 

Quoiqu’il en soit, les hipsters ne sont pas pour autant des récalcitrants opposés à la pratique du rasage. Il devient cependant nécessaire d’adapter les besoins aux évolutions de la société et notamment aux demandes des clients, les hommes donc. Qu’elle soit rasée, tondue, finement entretenue ou hirsute, la barbe est l’objet d’une attention toute particulière pour les hommes, et le monde du rasage se doit de prendre cela en compte, y compris pour les hipsters. Car cette longue barbe hirsute n’est pas une mince affaire, il faut l’apprivoiser, c’est pourquoi les professionnels du rasage s’adapte.

 

Certes, il est de notoriété publique que les Hipsters ne doivent pas s’adonner au rasage traditionnel.  Cependant, il existe de nombreux produits et accessoires afin que ces barbes particulières soient entretenus au mieux : savons & huiles pour barbes, baumes à barbes, shampooing, cire, brosse et peigne, et même .. lisseur !

 

Dès lors, là où beaucoup estiment que la mode des barbes dites « hipster » porte préjudice au secteur du rasage, il convient d’y regarder à deux fois et de constater les innovations proposées en la matière afin de convenir à tous les types de clients : ceux qui se rasent de près, peu, souvent, les moustachus, les barbus, les hipsters, etc.

 

Comme pour tous les secteurs qui s’adaptent aux nouveautés, le monde du rasage doit être à l’écoute des nouveautés et des demandes, des évolutions en matière de looks et de mode. Raz*War aussi reste à votre écoute et propose des produits naturels et aux nombreux bienfaits afin de satisfaire au mieux tous les types de peaux.

 

Pour répondre donc à la question titrée, et les hipsters alors ? Et les hipsters ont aussi besoin d’un acolyte en matière de soins de rasage ! 


 

 

Posted in Nouvelles By Ornella Schillaci

Quand le Géant tremble !

mardi 11 avril 2017 12:14:36 Europe/Paris

La nouvelle vient de tomber et les médias s'en emparent déjà ! Elle fait sourire et on s'exclame "ENFIN!" mais peut-être un peu tard. 

 

Le Géant du rasage, Gillette, s'est enfin décidé à baisser ses prix. Ce pour quoi Raz*War se bat depuis des années a finalement été intégré dans l'esprit des magnats du secteur du rasage. Le fait est que le modèle d'offres en ligne moins chères qu'a inspiré le modèle belge proposé par Raz*War font fureur. Ce sont nos clients fidèles et satisfaits de l'offre plus abordable qui sont également responsables de cette réaction de la part de la marque mondialement connue. Cependant, force est de constater que la notoriété ne garantit pas les ventes et la satisfaction des clients. Car de nouveaux produits, de nouvelles entreprises et de nouvelles perspectives s'ouvrent sur la toile virtuelle. 

 

Il y a Dollar Shave Club aux Etats-Unis, qui s'est fortement inspiré de Raz*War mais il y a désormais d'autres entreprises qui émergent pour proposer le service déjà offert par Raz*War depuis maintenant 8 ans ! Huit ans de services à moindres frais afin de lutter contre un marché du rasage exhorbitant et bien trop complexe alors que la pratique du rasage peut être simplifiée et revenir aux bases : le plaisir ! 

 

Le plaisir de prendre soin de soi et sans se ruiner, voilà le business model qui fonctionne et qui nous satisfait tous. Bien que les grandes marques aient voulu tenter de résister à cette offre virtuelle, force est de constater que maintenir ses positions et conserver un modèle complexe, beaucoup trop larde et relativement cher n'apporte rien de bon sur le long terme, surtout lorsque la concurrence se multiplie via divers canaux. Le monde change, les offres également et les demandes encore plus ! 

 

 

 

Posted in Nouvelles By Ornella Schillaci

1x01 - Quel rasoir pour ma peau ?

lundi 3 avril 2017 17:33:06 Europe/Paris

De la même manière qu’on vous dira de bien choisir vos chaussures si vous prévoyez de vous lancer dans un trek dans la forêt Amazonienne, il vous faut aussi choisir avec précaution le rasoir qui rendra votre peau douce et lisse. Aujourd’hui, le marché du rasoir n’est plus aussi restreint à certains rasoirs. L’offre est vaste et le choix est d’autant plus difficile. Alors, comment savoir ?

 

Nous allons d’abord nous attarder sur le choix du rasoir. Plus tard, nous abordons les autres produits et autres facteurs entrant en jeu dans le choix du rasoir.

 

Tout d’abord, un rasoir possède un nombre différent de lames, et c’est là la plus grande diversité : de une à 5 lames, le rasoir se diversifie et présente des avantages particuliers. Les 5 lames sont en général conseillés pour leur facilité à raser des zones telles que les joues de manière efficiente. Mais ces rasoirs coûtent en général plus chers, et les clients ont donc plus souvent tendance à se tourner vers le 3 lames. Lorsque le rasoir ne comporte pas suffisamment de lames, il est alors essentiel de repasser sur les mêmes zones afin d’éliminer tous les poils récalcitrants. Ces passages répétés abiment la peau, la fragilisent et provoquent rougeur et irritation.

 

Le rasoir à une lame est également appelé rasoir de sûreté ou de sécurité. Il est à différencier du rasoir à un lame jetable, tel que Bic les propose depuis 1975. Le rasoir de sûreté est un rasoir classique, certes mais il semblerait qu’il connaisse un retour en force impressionnant. De part son design vintage et sa technique peu commune, sa qualité de coupe est très appréciée. Il fait preuve de précision mais les risques de coupure sont plus élevés, notamment pour les personnes n’ayant jamais utilisé ce type de rasoir.  Raz*War propose le rasoir El Cid, rasoir de sûreté au style néo-vintage.

 

Le rasoir 3 lames est un rasoir suffisamment performant et comportant assez de lames pour offrir un rasage optimal. El Che, rasoir proposé par la gamme Raz*War, en est un. La qualité du rasage est donc garantie, la coupe est précise, donc très apprécié pour les moustaches ou barbiches.

 

Le dernier rasoir dont il faut parler est le rasoir 4 lames. Presque aussi efficace que le 5 lames, mais moins cher, le rasoir 4 lames permet un rasage précis et une rapidité dans l’acte de rasage. Rapidement, votre peau sera dépourvue de poils disgracieux et deviendra lisse et douce. C’est le El Fidel Neo qui, chez Raz*War, offre cette sensation post-rasage incontournable.

 

Si on parle d’efficacité, plus les lames sont présentes, plus efficace et optimal sera le rasage. Mais, bien entendu, toutes les peaux ne sont pas les mêmes, et divers facteurs entrent également en jeu dans le choix du rasoir (prix du rasoir, produits liés, efficacité et durabilité des lames, etc.) Mais ça, nous en parlerons une autre fois ! 

Posted in Nouvelles By Ornella Schillaci

Pogonoto-quoi ?! ... Ou l'art se de raser !

vendredi 31 mars 2017 12:57:55 Europe/Paris

Il y a des mots qui apparaissent parfois dans un article, une discussion, un livre et dont on pense connaître la signification alors qu’en fait, nous ne savons rien de ce terme. Pogonotomie fait partie de ces termes qui glissent sur les pages de mon écran depuis quelques jours et sur lesquels je ne m’arrête que rarement. Pourtant, sans trop savoir pourquoi, j’ai décidé de m’y arrêter quelques minutes et de me renseigner sur l’origine et la signification de ce mot.

 

D’un point de vue étymologique, et si vous vous souvenez très bien de votre vocabulaire grec ancien (parce que, évidemment, tout le monde s’en souvient !), pogonotomie provient des termes grecs « pôgôn » et « tomie ». Le premier peut être traduit par « barbe », et le second « ablation, section ». De là, nous concluons que la pogonotomie fait référence à l’acte de se raser la barbe. Certes, mais ce n’est pas tout...

 

Un peu d'histoire

 

Le terme est apparu pour la première fois en France, en 1770, sous l’impulsion de Jean-Jacques Perret, coutelier et père reconnu du rasoir de sureté. Utilisé dans son livre « La pogonotomie, ou l’art de se raser soi-même », le terme fait allusion à la capacité et nécessité que les hommes ont à ne plus se tourner vers les barbiers afin de parfaire leur barbe, mais plutôt à prendre soin de leur visage eux-mêmes. Dans sa préface, Perret explique avec sincérité pourquoi la pogonotomie lui semble être une alternative plus judicieuse au rasage en salon :

 

« On me répondra qu'il y a des barbiers publics; j'en conviens, mais quels inconvénients n'en résulte-t-il pas? Combien de gens gagnent, par le moyen des rasoirs et des savonnettes qui ont servi à raser des personnes malsaines, des dartres, des boutons et quelquefois des maladies funestes qui passent dans la masse du sang. »

 

Son argument ? La propreté, l’hygiène. Il est vrai qu’il est bien facile d’imaginer qu’au 18ème siècle, les impératifs d’hygiène n’étaient pas nécessairement respectés dans les salons de barbier. Alors, de page en page, Perret informe son lecteur sur le matériel, les accessoires et les techniques à posséder afin de pouvoir être capable de prendre soin de sa barbe sans encombre.

 

Au 18ème, les hommes lancent alors une véritable révolution. Petit à petit, ils délaissent les salons de barbier et se procurent eux-mêmes rasoirs, crèmes et autres produits afin de tailler leur barbe depuis leur propre salle de bain ! Apparaît un nouveau marché, des produits désormais accessibles à tous et non plus seulement aux professionnels du rasage. Apparaissent des nouvelles pratiques quotidiennes : les hommes prennent le temps de se raser, prennent soin d’eux depuis leur propre domicile. Se raser n’est plus une activité sociale mais devient une pratique personnelle, intime, lié à son chez-soi et à ses propres produits.

 

Et aujourd'hui, alors ?!

 

Quel paradoxe intéressant ! En effet, actuellement, la situation est toute autre : les salons de barbier émergent, réapparaissent dans nos rues, les pratiques se font plus communes. Les hommes sortent plus de chez eux pour prendre soin de leur barbe, alors que le rasage est une pratique liée à la salle de bain et au domicile, du moins pour le grand public. Les entreprises proposent désormais plus d’offres pour que les clients – hommes ou femmes – puissent bénéficier de produits de rasage plus facilement – comme le fait Raz*War, bien entendu ! Effet de mode lié aux styles émergents (hipsters par exemple) ou pratique liée au fonctionnement de la société (le rasage chez les business man), aux impératifs liés au travail (nécessité de se raser pour paraître « plus propre », « présentable », qui n’a jamais entendu cela ?), peu importe la raison, le fait est là : le rasage est désormais ancré dans nos coutumes, et de nouveaux accessoires, offres, services, apparaissent afin de permettre au mieux aux clients de bénéficier d’un rasage optimal. Qu’il s’agisse d’un système en ligne, physique, à faire soi-même ou en salon, le rasage est une pratique commune dont la périodicité est bien présente – même si elle varie bien évidemment d’une personne à l’autre.

 

La pogonotomie, cet art de se raser soi-même, ne nous est donc pas si inconnue que cela ! Allez donc l’utiliser dans une discussion, puisque vous connaissez désormais sa signification, son origine mais aussi son histoire ! 

 

Posted in Nouvelles By Ornella Schillaci

Raz*War fait la guerre aux poils incarnés

vendredi 16 septembre 2016 15:30:30 Europe/Paris

Il est bien connu que les peaux noires et métissées ont tendance à voir apparaitre des poils incarnés après une séance d’épilation, de rasage ou de tonte. Ceux-ci peuvent apparaitre sur n’importe quelle zone que vous rasez : joue, cou, nuque, crane, …

Mais pourquoi les poils des peaux métissées et noires s’incarnent-ils ? Tout comme les cheveux crépus, la croissance des poils est elliptique ce qui favorise l’incarnation durant sa pousse (voir dessin). De plus, les peaux métissées et noires ont la dernière couche de l’épiderme plus dense avec généralement des pores resserrés.

 poils incarnés

La pousse du poil en « tire-bouchon » favorise une pousse dans la peau. Il arrive aussi que le poil sorte pour rentrer à nouveau dans la peau. Dans ces cas, une partie du poil est visible mais sa racine et sa pointe sont dans la peau. Une fois que le poil s’est incarné, des boutons/boules se forment sous la peau. Ces boutons sous-cutanés sont purulents, peuvent se transformer en kyste et à termes peuvent laisser des traces à vie. En plus d’être esthétiquement dérangeants, ce phénomène peut être douloureux et entrainer des infections qui vous forcerons à aller consulter un dermatologue.

Alors que faire pour éviter ces désagréments du rasage ? Raz*War va vous donner quelques conseils et vous expliquer pourquoi leurs produits vont venir à bout de ces poils incarnés.

 

Conseil 1 : Gommer et nettoyer la peau

Tout rasage doit passer par la phase de préparation de la peau. Le moment idéal pour se raser est à la sortie de la douche. En effet, le mot « rasage mécanique » a été traduit du mot anglais « Wetshaving », dont « rasage humide » aurait été une meilleure traduction. Pour avoir un rasage de qualité, vous avez besoin de beaucoup d’eau. Mais ce n’est pas tout, le fait de nettoyer votre visage permettra aussi d’éliminer la peau morte ainsi que les bactéries qui pourraient provoquer des irritations ou des infections par la suite. L’utilisation d’un gommage avant la séance de rasage préparera encore mieux votre peau.

 

Conseil 2 : Utiliser de l’huile

Les problèmes de « tiraillements » sont souvent générés par la dernière génération des rasoirs multi-lames et entraine, généralement, des poils incarnés. L’huile de rasage est la solution à ce problème. Appliquez une à deux gouttes de votre huile de rasage sur le dessus de vos 4 doigts puis masser doucement le visage encore humide avec, de sorte à ce qu’elle soit uniformément répartie sur les zone à raser. L’huile permet également aux lames de mieux pénétrer le poil et empêche l’eau, qui est alors sur le poil, de s’évaporer. Elle contribue à un rasage confortable en veillant à une bonne hydratation de la peau et en laissant une sensation agréable d’après-rasage.

 

Conseil 3 : Utiliser un blaireau synthétique et un savon artisanal

L’utilisation d’un blaireau a plusieurs avantages. Non seulement c’est un accessoire indispensable pour un rasage traditionnel de qualité mais en plus il permet de lever le poil et de répartir la mousse que vous aurez créé avec votre savon artisanal.

Raz*War vous conseille d’utiliser un blaireau synthétique comme le Black Fiber ou le SilverTip de sa gamme de produit. En effet, l’utilisation d’un blaireau synthétique protège des bactéries et ne bouge pas au fils des années. Les bactéries ont tendance à s’installer à la base des poils et si ces poils ne sont pas synthétiques, ils se dégraderont. En plus de cette dégradation, ces bactéries peuvent vous causer des infections ainsi que des poils incarnés. Et au plus la température est élevée, au plus les bactéries peuvent pulluler.

Après chaque utilisation de votre blaireau, Raz*War vous conseille de le laisser sécher tête vers le bas afin que l’eau puisse s’écouler et empêcher la stagnation des bactéries sur sa base. Ci-dessous se trouve l’image d’un blaireau correctement placé après une séance de rasage.

position du blaireau

Un savon ou une crème à raser sont meilleurs pour votre peau. Si vous avez des bombes de gels ou de mousses, jetez-les à la poubelle. En effet, elles ne sont ni bonnes pour la peau, ni pour les poils et encore moins pour un rasage de qualité car elles contiennent un gaz propulseur appelé isobutane, qui est un dérivé du pétrole. Or le principal ingrédient du rasage de qualité est l’eau, présente entre les bulles de savon obtenues avec un savon ou une crème de rasage.

Sur une peau qui a tendance à avoir des poils incarnés, mettre un dérivé du pétrole n’est pas recommandé, loin de là. Raz*War vous conseille donc d’utiliser un savon ou une crème à raser afin de prendre le plus soin possible de votre peau lors de vos sessions de rasage.

La mousse que vous créerez grâce à votre savon/crème et votre blaireau sera légère et onctueuse. Et si vous aimez les senteurs d’agrumes, Raz*War vous conseille d’essayer le savon artisanalement produit au citron vert et poivre noir : le « Spice Age ». Vous préférez la senteur de la bergamote ? Alors essayez le savon de rasage hypoallergénique.

 

Conseil 4 : Changez régulièrement vos lames

Quel que soit le rasoir choisi, vous devez changer vos lames régulièrement. En effet, vous avez besoin de lames tranchantes, qui coupent immédiatement le poil.

Ne pas changer les lames provoque un grand nombre de problèmes : la sensation de « tiraillement » de la lame de rasoir sur le poil, et, par conséquent, la rétractation des poils dans la peau mais également l'apparition de brûlures de rasoir, des rougeurs et des irritations de la peau. Mais, plus important encore, vos poils ne seront plus correctement coupés.

Certaines lames doivent être changées tous les 4-5 jours, d'autres peuvent durer 15 jours. Les lames d'un « rasoir de sécurité » doivent être changées tous les 4-5 jours. Changer chaque semaine aidera à atteindre un rasage de qualité « fesses de bébé » (« baby butt shave » en anglais).

Pour les peaux sujettes aux poils incarnés, il est recommandé de se raser dans le sens du poil.

 

Conseil 5 : Hydrater votre peau

Un bon rasage va changer votre peau de trois manières : tout d'abord, en raison du fait que vous avez nettoyé votre visage, vous avez enlevé la graisse produite par les glandes sébacées.Deuxièmement : le rasage lui-même implique une desquamation (un effet « peeling ») et le savon ou la crème eu un effet de déshydratation de la peau. Enfin, le pH (acidité) de votre peau du visage doit être restauré. Par conséquent, vous avez besoin d'un baume de rasage pour réhydrater et rééquilibrer votre peau. Évitez tous les produits contenant de l'alcool.

 

En résumé, toute peau a besoin d’un rasage de qualité. Mais les peaux métissées et noires ont besoin d’une attention plus particulière. En appliquant les conseils de Raz*War, vous allez voir la différence : vos joues seront douces, à dieu aux poils incarnés, aux tâches et autres kystes.

Posted in Conseils Rasage By Mina Nyamabu

Vous avez envie d'embellir votre salle de bain ? Optez pour ce superbe ensemble 3 en 1 !

Rangez votre salle de bain et préservez votre blaireau

support rasage en métal chromé

Notre support en métal chromé est idéal pour ranger votre brosse de rasage et votre rasoir de sûreté El Cid tout en les gardant secs et propres. Il vous permettra aussi de suivre le conseil de Raz*War : gardez votre blaireau Silvertip la « tête en bas » pour éviter la détérioration de la base des poils et la prolifération des bactéries.

Le support rasage en métal chromé: un cadeau à double tranchant

Le rasage traditionnel est le cadeau pour homme le plus en vogue. Il vous offre un homme rasé de près

Posted in Produits de rasage By Stephan Pire