Se raser est une pratique courante, nécessaire mais délicate. Le rasoir, quel qu’il soit, doit pouvoir être manié correctement afin de ne pas agresser la peau. Cela demande une certaine souplesse du poignet, notamment pour l’utilisation des rasoirs de sécurité – rasoirs bien efficaces mais tellement tranchants que nous les déconseillons pour les débutants.  Mais se raser requiert également la connaissance de quelques astuces pratiques. L’application de ces conseils devraient permettre à la peau d’être pleinement préparée afin d’accueillir la lame de rasoir. Celle-ci pourra donc glisser correctement afin de produire un rasage lisse et doux.

 

Avant même de penser aux instruments de rasage, il est essentiel de préparer le destinataire de ces instruments : la peau ! En effet, c’est bien elle qui subira toutes les maladresses qui pourraient survenir durant le rasage, c’est donc elle qui doit être préparée afin de pouvoir accueillir au mieux les produits et instruments de rasage. Plusieurs facteurs entrent en jeu afin de prendre soin de votre peau : le moment que vous choisissez pour vous raser, les instruments et produits, les manières de faire, etc. Ce sont ces points que nous allons aborder dans cet article, afin de vous préparer au mieux à faire face à cette pratique courante qu’est le rasage.

 

Le meilleur moment de la journée pour se raser reste de toute évidence le matin. De toute évidence, car il s’agit d’une opportunité pour adoucir la peau et la débarrasser des impuretés qui ont pu naître durant la nuit. L’eau chaude engendre une ouverture des pores et rend alors les poils plus souples. Cela facilitera le passage de la lame. Après avoir mouillé votre visage et avoir donc nettoyé votre peau, il est ensuite important d’appliquer une huile de rasage, une crème ou une lotion « pré-rasage » afin d’éliminer le potentiel excès de sébum, les éventuels points noirs et les cellules mortes. Une fois ce second nettoyage terminé, rien de tel qu’un agréable rinçage à l’eau tiède afin de maintenir les pores ouverts.

 

Vient alors l’heure de passer au rasage à proprement parler. Beaucoup pensent qu’il n’est pas nécessaire de s’encombrer d’un savon, d’une crème, d’une huile ou d’une mousse de rasage. C’est cependant un tort que de passer outre cette étape. Utiliser un blaireau permettra une application uniforme du produit de rasage sur toute la zone à raser. De plus, le blaireau possède des vertus relaxantes pour la peau et permettra une meilleure coupe des poils. Il est toujours conseiller de laisser le produit reposer un instant, afin de lui laisser le temps de bien pénétrer le système pileux.

 

Bien entendu, une fois cette étape passée, il est l’heure de penser à son instrument de rasage : le rasoir. De quel type et de combien de lames il dispose importe peu dans cet article. Ce qui est important, en revanche, c’est de vous rappeler à quel point il est recommandé de se raser avec des lames propres et de raser dans le sens du poil et non pas, comme beaucoup le font parfois pour une meilleure coupe, dans le sens contraire. Certes, ce dernier permet de raser de plus près mais les poils repousseront beaucoup plus vite, et cette méthode engendre un grand risque de voir apparaître des poils incarnés, des rougeurs voire même des boutons. Le passage de la lame sur la peau doit se faire en douceur, plus vous irez rapidement, plus vous devrez repasser sur les mêmes zones et cela accentuera les rougeurs et apparitions de boutons.

 

Durant le rasage, il convient de rappeler que votre instrument de rasage doit être rincé régulièrement. Entre deux gestes, il est important de rincer – même brièvement – le rasoir, afin qu’il élimine le surplus de poils qui se sont glissées entre les lames.

 

Toutes les zones ont été coupées et entretenues, il s’agit alors maintenant de rincer le visage et de se débarrasser des restes de mousse ou crème et des quelques poils rasés qui peuvent tenir bon sur la peau. Là où l’eau chaude permettait aux pores de s’ouvrir, c’est l’eau froide qui permettra à ceux-ci de se resserrer et de boucler votre rasage proprement. Pour sécher cette peau humide, rien de tel qu’une serviette sèche qui viendra tapoter délicatement la peau.

 

Votre peau est douce et lisse, enfin. Ce n’est pas pour autant qu’elle est soignée. Appliquer un baume après-rasage ou une crème hydratante afin d’adoucir une dernière fois la peau est une bonne manière de terminer le processus de rasage en prenant grand soin de sa peau. Votre peau est désormais hydratée, protégée et apaisée. Il est déconseillé de faire usage de lotions après-rasage parfumées. Bien que leur senteur soit agréable, ce genre de produits conserve les bactéries présentes sur la peau et ne permettent pas une bonne hydratation.

 

Bref, il n'y a pas de formules magiques pour éviter de se couper en se rasant, ni de miracles. Mais il existe bien quelques petites habitudes qui, une fois mises en pratique, réduiront l'apparition de coupures, rougeurs et autre bobos et vous rendront satisfaits de votre rasage du premier coup !